Rechercher
  • laurianemjdanse

Les danseur(s) ne font que danser? Voyons les facettes de cette profession...

Coucou! J'espère que tu te portes bien et qu'en 2022 la danse fait partie de ton programme...


Il y a quelques jours, j'ai réalisé deux sondages sur mes réseaux pour savoir ce qui vous intéresserait comme sujet. Et le sujet phare: LES FACETTES DU METIER DE DANSEUR !!!


LES DIFFERENTES FACETTES DU METIER


DANSER: Que ce soit sur scène devant des centaines de personnes, sur les réseaux sociaux ou à la tv devant des milliers de gens ou en événementiels devant des dizaines d'inconnus, en solo, en troupe, j'aime danser. D'abord pour moi, mais aussi pour les autres, leur apporter du rêve, du plaisir, et de l'évasion! Danser nécessite d'être capable de mettre ses émotions à nu, raconter une histoire, celle du compositeur/chanteur et l'interpréter. Mais c'est aussi se sentir vivre, ressentir l'adrénaline et vivre à 100 à l'heure. C'est également une grande discipline, car travailler avec son corps demande d'en prendre soins (alimentation équilibrée, sport, entraînements, ...et...ostéo haha).


CHOREGRAPHIER: Tout le monde ne le fait pas, c'est un travail à part, long, et régulier. Mais c'est vraiment exaltant de pouvoir s'exprimer à sa façon.


ENSEIGNER: Idem, tout le monde ne le fait pas, mais c'est assez rare pour un danseur de pouvoir vivre pleinement de la danse sans enseigner. Il faut pour cela bien connaître son corps et sa mécanique, être pédagogue et aimer transmettre. Ah oui et surtout ne pas avoir peur de répéter 10 fois la même chose lol. Mais il y a un truc que j'ignorais totalement, c'est que je serai par la même occasion, attention: psychologue, Dj, metteur en scène, organisatrice d'événements, et même couturière :D


SOIGNER SA PRESENTATION: Oui oui t'as bien lu, il faut être jolie... Bizarre d'inclure cela, mais c'est la réalité du métier, surtout dans l'événementiel. Donc il faut non seulement savoir bien danser au niveau technique, mais aussi savoir se maquiller, se coiffer. Merci à la scène, sans qui je ne saurais toujours pas me maquiller mdr


FAIRE SA COM: olala cela requiert énormément d'aptitudes, attention t'es pas prêt: il faut être un peu web designer, graphiste, informaticien, Dj, poète, commercial, vidéaste. Et grâce à tout ça, gérer entre 2 et 5 réseaux sociaux sans aucune formation. Cela prend énormément de temps.


VOYAGER: pour ma part, c'est ma partie préférée!! Danser et/ou enseigner partout, via des invitations par d'autres artistes. Aller à travers le monde partager sa passion, découvrir des cultures, et se rendre compte que dans tous les pays ,je rencontre des personnes exactement comme moi: des passionnés. Et du coup, on devient si on ne l'est pas déjà bilingue ^^


JONGLER AVEC UN RYTHME DE VIE DIFFERENT DES AUTRES: c'est aussi avoir un planning différent de monsieur et madame tout le monde. Travailler parfois le week-end, finir plus tard que la moyenne le soir. Tout le monde ne peut pas accepter cela, donc il faut bien choisir ses relations. Par contre, avec l'expérience on peut se faire un emploi du temps sur mesure et génial! Mais ne rêve pas, pas les premières années, il faut pouvoir remplir d'abord ses heures (ou créneaux) compatibles avec son train de vie. Perso, je ne me réveille jamais avant 10h et toi???


En somme je dirais, qu'être danseuse/danseur c'est avoir de multiples aptitudes, en plus de maîtriser son art à part entière. Mais aussi être courageux dans cette jungle de la vie, pour faire face à pas mal d'incompréhensions et clichés.



ET SI ON PARLAIT DES CLICHES...


Bien des personnes savent qu'être danseur nécessite des heures et des heures d'entraînement ainsi que des années et des années de formation, mais beaucoup pensent que c'est tout! D'autres pensent que ce n'est pas vraiment un métier ou juste un complément ou une passade dans la vie en attendant de commencer la "vraie vie" , ou pire, que l'on n'a pas de niveau d'études. Eh bien voilà ma tête quand j'entends cela.

gif


Tout d'abord c'est une histoire de PASSION, et oui être danseur (ou artiste en général), c'est avoir le COURAGE de suivre son cœur, de prendre des risques pour vivre ce qui nous anime, c'est sortir du moule. Et peu de gens ose quel qu'en soit le secteur...


Oui ce sont des heures d'entraînement pour apprendre, se corriger, s'améliorer, mais la FORMATION DURE TOUTE LA VIE. Il faut sans cesse se renouveler, apprendre, être inspiré. L'art s'étoffe continuellement. Nos goûts évoluent en fonction de notre âge, nos coups dures, nos bonheurs, on diversifie, élargie notre style et surtout on se nourrit de connaissances.


Ce qui ne veut pas dire que les danseurs n'ont pas d'autres formations, si certains ont suivi un cursus spécifique aux arts/sports, d'autres, et en particuliers dans les danses du monde, ont fait des études dans des domaines complètements différents et en sont DIPLÔMES (commerce, design, médical/paramédical...) !


Pour ma part, je ne me destinais pas à faire de ma passion, mon gagne pain. Danser a toujours fait partie de ma vie, mais j'ai eu d'autres opportunités professionnelles et comme la quasi totalité de mes amis artistes, j'ai des diplômes autres que ceux obtenus en danse. La danse s'est imposée à moi comme une évidence et un jour, j'ai fait le choix de vivre ma vraie vie, celle qui me rends heureuse et en prime donne aussi beaucoup de joie et de bien-être aux autres.


"Le désir de bien faire est un puissant moteur, celui de faire du bien est plus puissant encore" Michael Aguilar







160 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout